Rassemblement des informations principales sur les parties que je maîtrise.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Domaine du Malak

Aller en bas 
AuteurMessage
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 32
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Domaine du Malak   Mer 30 Juil - 22:12

Dans l'Antiquité, les Elohim étaient les dieux des nombreuses villes de Canaan et de Phénicie et dans chaque ville ils ont été adorés et vénérés par les rois, qui ont été considérés comme leurs serviteurs spéciaux et représentants sur la terre. Ils n'ont pas oublié l'art de conférer des cadeaux et des capacités à leurs "enfants" terrestres et le domaine du Malak (littéralement "royauté") les aide eux et leurs scions à renforcer leur influence et à reforger leurs royaumes dans le monde moderne. Tous les dons du Malak sont des cadeaux, pas des droits ; à tout moment, un scion peut de manière permanente annuler les dons qu’il a accordé à son protégé gratuitement. Si le scion meurt, tous les dons accordés disparaissent immédiatement. Un scion peut utiliser des dons du Malak sur un nombre de personnes jusqu'à un maximum égal à sa Piété.

Faveur divine (Malak •)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 1 Volonté
Quand le scion avec ce don choisit un adorateur mortel chanceux pour être son représentant, il lui accorde le premier cadeau que n'importe quel roi nécessite : la richesse. Le mortel devient immédiatement, complètement et sans aucun effort chanceux lorsqu'il s'agit de l'acquisition des meilleures choses de la vie ; ses entreprises ont du succès, les paris les plus risqués payent, les riches donateurs sortent d'un peu partout et les aubaines semblent venir de nulle part. Cependant, il peut seulement jouir de ces avantages tant qu'il paye hommage à leur source ; il doit payer une dîme correspondant à un pourcentage de ses bénéfices au scion (la quantité et le moyen sont déterminés par le scion) chaque année, ou constater que sa chance financière inexplicable se vient s’épuiser.

Droit divin (Malak ••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 1 Volonté
Ceux choisis pour être les représentants d'un être divin auprès de l'humanité sont destinés à de grandes choses et le scion avec ce don peut intentionnellement les marquer pour une telle grandeur. En dépensant le coût requis et en touchant une cible mortelle tout en faisant un discours cérémoniel, le scion lui octroie sa faveur, la marquant comme sienne. La marque de propriété du scion (qui peut être en n'importe quelle forme) est de manière permanente et sans douleur marqué dans la peau de la cible et est visible à quelqu'un utilisant Œil grand ouvert comme un symbole rayonnant, distinct d'autres types de marques magiques. Dorénavant, la cible du scion gagne un certain nombre de dé égal au nombre total de dons du Malak du scion pour n'importe quelle action qu'il effectue au nom du scion et le scion lui-même gagne le même nombre de succès automatiques quand il agit pour supporter le règne du mortel ou le sauver d’une calamité.

Royauté (Malak •••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 2 Volonté
Le sujet mortel de l'attention du scion en bénéficie grandement, et les défauts humains et faiblesses dont il pourrait souffrir sont aisément balayés par le pouvoir divin du scion. Quand le scion veut accorder ce don à un mortel, il révèle son monarque intérieur, le drapant dans la souveraineté et la noblesse ; il est immédiatement reconnaissable aux yeux des spectateurs comme un membre de la royauté et le mortel lui-même est constamment conscient de la faveur divine du scion. Quand il agit comme il convient à un dirigeant, quelqu'un qui a été témoin de son comportement (incluant le scion lui-même, le cas échéant) gagne un point de Volonté comme sa présence et sa capacité à endosser la responsabilité inspirent la confiance à ceux autour de lui.

Voix des dieux (Malak ••••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 3 Volonté
Le favorisé des dieux parle avec plus que sa propre autorité et ceux qui font face à sa colère ou l'entendent parler dans le conseil ne peut pas manquer de le reconnaître. Quand le scion utilise ce don sur sa cible mortelle, il lui communique le poids inexprimable de sa propre approbation et de son soutien ; à partir de ce moment-là, le mortel parle avec une force et un pouvoir évocateur de son maître divin. Quand il doit faire un jet utilisant un des Attributs sociaux, il peut ajouter le nombre total de dons du Malak du scion comme succès automatiques, en faisant un homme d'État éloquent, un négociateur habile et un leader charismatique. Ayant communiqué un peu de sa propre puissance dans sa cible, le scion peut maintenant considérer leurs actions comme les sienne ; quand le mortel effectue une action qui compterait comme l'accomplissement de la Nature du scion, le scion peut gagner un point de Volonté pour cela, peu importe ce qu’il faisait et même s'il n'était pas là.

Terre promise (Malak •••••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 4 Volonté
Un roi n’est rien sans un royaume et le scion avec ce don s'assure que le royaume de son mortel élu est sans égal sur la terre. Quand il dépense le coût requis et confirmer rituellement que le royaume de son élu est le sien, il lie la terre à son dirigeant en une relation symbiotique incassable ; dorénavant, le roi mortel et sa terre sont un, et ce qui affecte l’un affecte l'autre. Tant que son mortel choisi est en bonne santé, la terre s’épanouit, les récoltes grandissent et les catastrophes naturelles ne causent jamais de dégâts sérieux. Tant qu’il est dans les frontières du royaume de son mortel choisi, le scion peut tirer parti de son lien à la terre pour soutenir ses propres capacités ; il peut utiliser n'importe quel don de la Terre, de la Fertilité, du Feu, du Froid, du Ciel ou de l’Eau pour la moitié de son prix normal. Le scion peut utiliser ce don sur n'importe quel mortel, peu importe s’il possède vraiment un royaume ou un domaine à l'heure actuelle, mais le faire ne confère aucun avantage jusqu'à ce qu'il acquière une terre.

Peuple élu (Malak ••••• •)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 5 Volonté
Bien que le scion puisse donner toute autorité à un mortel sur ses terres, il sera seulement la moitié d'un dirigeant à moins qu'il n'ait aussi le support d’un peuple consacré derrière lui. Quand le scion utilise ce don devant son représentant mortel et cinquante ou plus de ses gens assemblés, il peut dépenser le coût requis pour lier le peuple du royaume à leur dirigeant et ainsi à lui, communiquant santé et longévité au-delà des limites mortelles normales. Tous les citoyens mortels du royaume (incluant le dirigeant choisi du scion lui-même) deviennent immédiatement immunisés à toutes les maladies mortelles normales et les enfants à naître sont toujours traités comme s’ils étaient affectés par le don Bénédiction de Santé. Les animaux appartenant au peuple gagnent aussi cette immunité à la maladie et les troupeaux deviennent forts et vigoureux comme leurs propriétaires. Tant qu’il est dans les frontières du royaume de son mortel élu, le scion peut tirer son énergie du peuple comme si c’était la sienne, les affectant avec facilité ; il peut utiliser n'importe quel don de l'Animal, de la Santé et de la Mort pour la moitié de son prix normal. Comme auparavant, le scion est libre d'utiliser ce don sur un mortel qui ne possède pas actuellement de royaume (ou en possède un sans sujets), mais le faire n'affectera pas la cible jusqu'à ce qu'elle gagne un peuple à elle.

Paix des cieux (Malak ••••• ••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 6 Volonté
Le roi élu du scion et par lui le scion lui-même, est maintenant le seul pouvoir politique dans son domaine et aucun ne peut contester son autorité sans grande difficulté. En payant le coût requis et en déclarant que sa propre autorité divine complète celle de son mortel élu, le scion peut rendre presque impossible d'agir contre lui dans les frontières de son royaume ; les criminels deviennent incapables d'enfreindre la loi, les traîtres oublient leurs complots et la population n'a jamais besoin de crainte le spectre de la violence. Quelqu'un essayant de commettre un crime ou effectuant une action violente sans l’accord du roi (ou du scion) doit faire un jet de (Volonté + Intégrité + Légende) et surmonter une difficulté égale à deux fois le nombre total de dons du Malak du scion pour le faire ; même des armées étrangères, une fois qu'elles mettent le pied sur le sol du royaume, doivent réussir le jet ou abandonner d’elles-mêmes leur invasion. Tant qu’il est à l’intérieur des frontières du royaume de son mortel élu, le scion qui lui donne son autorité peut exercer la sienne en toute impunité ; il peut utiliser n'importe quel don du Gardien, de la Justice ou de la Guerre pour la moitié de son prix normal. Comme auparavant, ce don n'a aucun effet sur un mortel jusqu'à ce qu'il ait un royaume qu'il peut affecter, quoique le scion soit libre de l'utiliser d'avance s’il prévoit qu'il gouvernera bientôt le sien.

Protégé (Malak ••••• •••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 7 Volonté
Pour les Elohim, leurs dirigeants élus sont beaucoup plus que de simples outils, ils sont des enfants chéris qui agissent comme leurs mains sur terre et en conséquence ils les protègent bien. En apparaissant devant son mortel élu et en l'oignant rituellement avant de déclarer qu’il est sous sa protection, le scion lui accorde une capacité presque surnaturelle à rester insensible aux ravages de la violence ou aux menaces d'usurpation. Peu importe où il est ou ce qu'il fait, quelqu'un essayant d’effectuer une action violente contre lui doit surmonter une difficulté égale à deux fois le nombre total de dons du Malak du scion pour le faire (s’il jouit aussi des effets de Paix des cieux car il est dans les frontières de son royaume, les difficultés s’ajoutent). Le scion lui-même est la seule exception à cette règle, car il est l'autorité suprême sur son mortel élu.

Vrai fils/fille (Malak ••••• ••••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 1 niveau de Volonté
Le mortel élu du scion devient son vrai fils, capable de parler et d’agir avec la voix de son maître divin bien qu'il reste seulement humain. En dépensant le coût requis tandis qu'il est en sa présence, le scion se lie lui-même complètement à son mortel ; à partir de ce jour-là, il peut à tout moment qu’il souhaite se manifester lui-même à travers lui gratuitement, transmettant ses ordres directement en utilisant de son corps et sa voix peu importe la distance qui les sépare. Il peut utiliser tous ses Attributs épiques et dons à travers le mortel normalement, indépendamment des capacités habituelles du mortel et il peut rester en lui pour une scène entière avant de lui rendre le contrôle de nouveau. L’hôte mortel se rappelle tout ce qu'il fait pendant ce temps, bien que ce soit d’une façon brumeuse et respectueuse qu'il sait être influencé par le dieu et le scion lui-même peut continuer à agir normalement dans son propre corps partout où il peut être tandis qu'il le dirige, quoiqu'il puisse subir des pénalités de distraction s’il le fait. Même le Destin reconnaît le lien du Scion avec son roi élu ; quand il utilise ses pouvoirs à travers lui au lieu de seul, il ne court pas le risque habituel de Lien du Destin, car il est déjà complètement et de manière permanente lié à son mortel élu. De son côté, le mortel qui a été affecté par ce don peut ne plus être Lié par le Destin à quelqu'un à part le scion et tous les Liens à d’autres existants précédemment disparaissent comme s'ils n'avaient jamais existé.

Royaume éternel (Malak ••••• •••••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 2 niveaux de Volonté
Même le plus grand des royaumes doit finalement chuter ... à moins qu'il ne soit béni par la protection du scion avec ce don, qui transforme la prospérité en éternité et la puissance en bonheur. En dépensant le coût requis dans les frontières du royaume de son mortel élu, en sa présence, le Scion expédie son royaume dans l'éternité ; il ne peut plus être détruit, renversé, ou pris tant que le scion lui-même vit. De cette manière, le scion transforme le royaume en sa propre Terra Incognita, dont la taille est équivalente à sa taille habituelle et les exigences pour entrer sont laissées entièrement à sa discrétion (il peut décider de rendre l’aspect facile au point que les mortels puissent y entrer librement ou le sceller entièrement hors du Monde par exemple) ; ses habitants gagnent immédiatement un niveau de Légende de 1 tant qu'ils continuent à vivre là et tous les aspects de la ville (incluant sa population, sa prospérité et tout le reste) tombe complètement sous son contrôle. Il peut permettre à la ville "mortelle" de rester sur terre pour prospérer ou être détruite selon les caprices de l'histoire tandis que sa ville éternelle reste en sureté et éloignée du Monde, ou il peut l'enlever complètement du Monde pour la mettre dans sa nouvelle Terra Incognita, laissant une plaine vide ou de simples décombres. Le scion lui-même, fermement connecté au royaume par son dirigeant, son prêtre le plus sacré, peut immédiatement s’y rendre de n'importe quel endroit dans n'importe quel monde en dépensant un point de Légende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
 
Domaine du Malak
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hub de rôliste :: Règles :: Domaines spécifiques aux panthéons-
Sauter vers: