Rassemblement des informations principales sur les parties que je maîtrise.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Domaine du Samsara

Aller en bas 
AuteurMessage
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 32
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Domaine du Samsara   Jeu 26 Juin - 10:01

Même les dieux sont soumis aux caprices et aux fantaisies du Destin ; aucun être ne peut ignorer ce fait. Les déités puissantes des panthéons divins ne peuvent pas échapper au tissu du Destin alors qu’il entrelace leur Légende avec celle du Monde. Les Deva ne font pas exception : les doigts du Destin tirent sur les vies des dieux hindous autant (si ce n’est plus) que celles des mortels. Chaque Deva sent la poigne omniprésente du Destin le maintenant au Monde matériel et attachant son esprit à la réalité froide et malheureuse du Monde. Pour les Deva, il y a une seule façon de traiter cet emprisonnement spirituel : briser ses chaînes et se libérer de la poigne du Destin. Samsara représente la lutte contre le Destin. Grossièrement traduit du sanskrit comme "voyage" ou "errance", il représente la lutte des individus contre les forces omniprésentes entourant le Monde, ces pouvoirs encore plus grands que les dieux et les Titans. Chaque don est une manipulation de l'influence de l'interaction du Destin avec le Monde, de l'abstraction la plus simple aux thèmes primordiaux et aux mystères de création ; de la causalité à la mort et la réincarnation. Samsara est un cycle, un processus interminable ; c’est seulement en surmontant le destin et niant le monde des sens que quelqu’un peut faire un avec le Destin.
Parce qu'à la base Samsara agit sur le Destin et son influence sur le Monde, il partage beaucoup de points communs avec le domaine de la Magie. En un sens, Samsara est un type de Magie propre aux Deva et en tant que tel il possède des effets similaires à ceux du domaine de la Magie. D’abord, n'importe quelle cible d'un don du Samsara, autant que n'importe quel mortel qui est témoin d’une utilisation d’un don, est immédiatement lié à l'utilisateur du Samsara. Cependant, les sacrifices n'accordent pas forcément de bonus comme ils le font pour le domaine de la Magie. Au lieu de cela, les dons du Samsara exigent l'utilisation d'une expression sacrée ("om") ou d’une posture divine (yogique) pour fonctionner. Si le Deva ne peut pas se déplacer ou parler, il ne peut pas utiliser son don. Finalement, les dons du domaine du Samsara peuvent être achetés comme des Sorts par n'importe quel Deva. Le coût en expérience pour un don du Samsara comme sort est le double de son coût normal.

Kriya (Samsara •)
Réserve de dés : Légende
Coût : Aucun
L'influence du Destin repose entièrement dans l'action. Dans le tissu complexe du Destin, chaque lien représente la force qui connecte deux individus, l'épaisseur du lien dépendant de l'interaction. Kriya représente cet aspect sous sa forme la plus primitive. L'utilisation de ce don permet à un scion de manipuler un lien particulier du Destin en interrompant brièvement sa création. Un scion peut utiliser ce don de façon réflexive pour retenter une action échouée. Lorsqu'il échoue à une action, le scion peut, en tant qu’action réflexe, jeter un nombre de dés égal à son niveau de Légende. Tous les deux succès, il peut relancer cette action (donc quatre succès permettraient deux relances). La dépense d'un point de Légende pour relancer une action ne peut pas être utilisée en accord avec ce don.

Karma (Samsara ••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 1 Légende (+1 Volonté)
Tandis que la perception occidentale commune du Karma est l'équilibre changeant entre la cause et l’effet, la croyance hindoue du Karma est beaucoup plus nuancée et mystique. Le Karma est plus que l'idée : "fait de bonne choses et de bonnes choses t’arriveront" ; le Karma représente plutôt la totalité des actions d’une personne dans le grand tissu du Monde, une manœuvre délicate parmi les mystères du Destin. On ne peut jamais connaître l'effet complet de ses actes sur le reste de la création, pourtant le voyage de l'âme est induit par les choix faits. L'utilisation de ce don, cependant, peut permettre à un scion de mieux comprendre les forces principales déterminant ses actions. Quand le MJ fait un jet de dés en privé, que ce soit pour déterminer les effets des Nœuds du Destin, l'utilisation du pouvoir d'une engeance ou pour vérifier l'efficacité des pouvoirs de persuasion d'un héros sur un mortel, le scion peut apprendre le fonctionnement interne de la main du Destin. En dépensant un point de Légende, le joueur du scion peut demander au MJ la raison d’un jet de dés particulier. Le MJ doit dire la raison au joueur pour le jet ; il ne doit cependant pas le dire au reste du groupe. Ceci représente la perspicacité gagnée de l'observation du scion du Destin. Si le joueur dépense un point supplémentaire de Volonté, il peut apprendre le résultat du jet du MJ.

Pratyave (Samsara •••)
Réserve de dés : Variable
Coût : 1 Légende + 1 Volonté
Pour chaque action, il y a une réaction. Cette loi de base de la physique est aussi une vérité immuable au regard du Destin. L'intégralité de l'existence est une lutte entre les actions d'individus et les réactions ultérieures du Destin. Un scion avec ce don a appris à exploiter les réflexes du Destin à son avantage. Quand une autre personne exécute avec succès une action surnaturelle contre lui, le scion peut dépenser un point de Légende et un point de Volonté pour exécuter la même action contre son opposant. Quelle que soit l’action, le scion exécute la même action que celle que sa cible a exécutée contre lui indépendamment de si vraiment le scion pourrait normalement exécuter cette action. Par exemple, si un scion rival utilise le talent de Regard du Serpent contre le Deva, ce don rendra la pareille, bloquant le regard du scion rival dans celui du Deva. Le don Pratyave est seulement efficace contre des êtres avec un niveau de Légende inférieur. Toutes les cibles doivent être valides pour le scion pour que ce don puisse être effectif. Si un jet de dés est nécessaire, le scion utilise la même réserve de dés que l'utilisateur original, mais utilise ses propres points dans les Attributs, les Capacités ...

Tantra (Samsara ••••)
Réserve de dés : Perception + Samsara + Légende
Coût : 1 Volonté
Quand le demi-dieu entre dans un état méditatif intense, il se concentre sur les aspects divins de son panthéon pour aiguiser son regard sur le Monde autour de lui. En se concentrant sur la forme de son parent divin, du plus petit détail de leur présence physique à la globalité de l’existence divine de son parent, les forces primales contrôlant l'existence crée une aura d'énergie autour du demi-dieu qui stimule les environs. Pour activer ce don, le demi-dieu doit rester immobile pour au moins un tour (Inertie 7) dans une posture divine sans casser sa concentration. Une fois le tour complet, le demi-dieu fait un jet de (Perception + Samsara + Légende) et choisit jusqu'à trois cibles dans (Légende x 10) mètres. Tant que ces cibles restent à portée, ils gagnent un bonus à leur VD égal au nombre de succès obtenu au jet divisé entre les cibles, à la discrétion du demi-dieu. Le demi-dieu n'a pas besoin de maintenir sa posture après l'activation. L'effet dure pour le reste de la scène.

Bhava (Samsara •••••)
Réserve de dés : Manipulation + Artisanat + Légende
Coût : 4 Légende
Selon la légende, toute la création commença par une pensée ; à savoir, la pensée de Brahma entrelacée avec l’atman, l'esprit universel. Chaque jour, Brahma donne naissance à de nouveaux dieux et demi-dieux avec ses pensées, créant la vie là où elle n’existait pas auparavant et créant de nouvelles idées, de nouvelles traditions et de nouvelles options dans le Monde. N'importe quel demi-dieu des Deva peut imiter cette action, bien que d'une façon plus basique. En concentrant son esprit pour un moment, le demi-dieu peut créer un objet dans ses mains. Le joueur du demi-dieu doit d'abord annoncer l'objet qu'il a l'intention de créer. Il y a quelques critères pour ces objets créés, cependant. D'abord, l'objet doit tenir dans les mains du demi-dieu. Deuxièmement, cela ne peut pas être un objet magique. Troisièmement, cela ne peut pas être une chose consciente ou un organisme vivant. Il ne peut pas excéder plus d'une des dimensions du scion. Quand l'objet est créé, il apparaît dans les mains du scion et dure pendant un jour. Selon le nombre de succès réalisés, la pureté et l'essence de l'objet peuvent varier. S'il y a seulement quelques succès au-delà du seuil, l'article créé existe, mais sous une forme très brute. Par exemple, si un scion a essayé de créer un marteau et n'a recueilli aucun succès au-delà du seuil, l'objet formé serait un morceau rouillé de métal avec une poignée en caoutchouc déchirée. Il a la même fonction et la même forme qu'un marteau, bien qu'à peine reconnaissable. Plus de succès auraient permis la création d'un marteau plus efficace (ou même un marteau de marque). Après que le joueur dépense la Légende requise et fasse un jet de (Manipulation + Artisanat + Légende), comptant le nombre de succès réalisés contre un nombre cible de succès. N'importe quels succès au-delà du seuil améliorent la qualité de l'objet, sa forme ou son apparence. Le tableau ci-dessous donne quelques difficultés types pour des objets créés :

ObjetDifficulté
Outil basique2
Outil complexe3
Outil en plusieurs parties4
Arme à feu5
Produit chimique6
Plus grand/large/profond/lourd que le scion+1 par multiplicateur aux dimensions du scion
SpécificitéChoix du MJ

Avidya (Samsara ••••• •)
Réserve de dés : Astuce + Empathie contre Intelligence + Occultisme
Coût : 4 Légende + 1 Volonté
La vie dans le Monde matériel nous coince dans une existence attachée non seulement par le Destin, mais aussi par l'ignorance. Le cycle du Samsara est un rappel de ce fait : parce que nous existons, nous ignorons la sublime connaissance qui nous attend une fois que nous nous retirée de la vie du Destin. Le mot sanskrit pour cette illusion est Avidya, qui signifie aussi ignorance. Le demi-dieu peut exercer cette ignorance dans son intérêt, forçant d’autres êtres à entièrement expérimenter leur ignorance du divin. Pour utiliser ce don, le demi-dieu doit d'abord établir un contact visuel avec sa cible. Une fois que le contact visuel est établi, le demi-dieu doit prononcer son expression sacrée assez forte pour que sa cible puisse l'entendre. La cible n’a pas besoin de comprendre l'expression sacrée, ni d’avoir l'intelligence pour la reconnaître ; tout ce qu'il doit faire est l'entendre. Par conséquent, si un demi-dieu ne peut pas parler ou projeter sa voix assez fort pour que la cible l’entende, ce don ne marche pas. Une fois que la cible entend l'expression sacrée, le joueur fait un jet de (Astuce + Empathie) contre le jet de (Intelligence + Occultisme) de la cible. Si le demi-dieu obtient plus de succès, la cible oublie (ou, plus précisément, devient ignorante) une de ses capacités surnaturelles. En substance, le demi-dieu canalise le Destin pour forcer la cible à perdre la connaissance d'un don, talent, capacité surnaturelle ou sort pour une scène. Le pouvoir perdu est soumis à la discrétion du demi-dieu, mais le demi-dieu doit savoir ou soupçonner que sa cible a cette capacité. Si la cible recueille plus de succès que le demi-dieu, le Destin punit le demi-dieu pour sa tentative insolente de contrôler ses mystères et le demi-dieu perd l'accès à Avidya pendant un jour. Ce don ne peut pas être utilisé contre un être avec une Légende plus haute que le demi-dieu.

Mahaprasthana (Samsara ••••• ••)
Réserve de dés : Perception + Empathie
Coût : 10 Légende
La mort n'est pas un obstacle pour les adeptes des Deva. Plutôt qu'être un arrêt final sur le chemin droit de la vie, les hindous estiment que la mort est plutôt un arrêt simple dans le voyage global de l'âme. Mourir n'est qu'un pas d'un voyage plus long : un jalon, mais certainement pas une fin. Ceci ne doit pas dire que la mort est un événement sans importance ; aucun demi-dieu ne s'approche de la fin de son corps physique et de l'incertitude de la renaissance sans un peu d'hésitation. Parfois, c'est le timing qui est juste un peu incommodant, aussi. Mahaprasthana facilite cette situation fâcheuse en expulsant les forces de la mort dans le voisinage du Deva, au moins temporairement. Pour activer ce don, le demi-dieu doit rester dans sa posture divine pendant cinq minutes, se concentrant sur la signification de mort. Le joueur dépense 10 points de Légende et fait un jet de (Perception + Empathie) sans compter les succès de la Perception épique. Le nombre de succès obtenu au jet détermine la zone dans laquelle la mort ne peut pas arriver autour du scion pendant un jour. Consultez la table suivante pour un guide sur la zone d'effet :

SuccèsZone
1-2Quartier
3-4Commune
5-6Ville
7 et plusMétropole

L'aura créée par ce don affecte toutes les choses physiques, spirituelles et manifestées. Toute créature prise dans l'aura ne peut mourir en conséquence de blessures, poison, maladie, causes naturelles, etc. Au lieu de cela, ces êtres sont coincés dans l’état Incapacité jusqu'à ce qu'ils soient ou guéris ou retirés de l'aura du Deva. L'aura suit le scion dans ses mouvements, donc si un des êtres souhaite rester mort-vivant, il doit d'une façon ou d'une autre suivre les mouvements du demi-dieu. Tandis que ce pouvoir fonctionne parfaitement pour sauver un scion de la mort, il affecte aussi les ennemis et les mortels de la même façon. Tous les mortels et engeances dont les morts ont été retardées par ce don deviennent immédiatement liés au Deva. Ce don dure pendant exactement un jour et peut seulement être désactivé par un jet réussi de (Perception + Empathie), de nouveau sans compter les succès de Perception épique. Ce don n'a aucun effet dans les Mondes inférieurs ou supérieurs.

Maya (Samsara ••••• •••)
Réserve de dés : Manipulation + Présence
Coût : 15 Légende
Selon la croyance hindoue, l'existence est en fin de compte enfermée dans le concept de maya, l'illusion que le Monde et ses propriétés matérielles existent. L'esprit et l'énergie qui lient le Monde sont ensemble cachés au-dessous de ce concept. Chaque vie, mort et renaissance d'un individu d'une certaine façon reconnaissent cette vérité, comme le Destin embrouille le spirituel dans un vernis brillant de distractions et de plaisirs sensuels. Chaque cycle du Samsara est lié avec cette illusion. Pourtant le Deva a une façon d'utiliser le cycle perpétuel du Destin à leur avantage. Contrairement au domaine de l'Illusion, qui peut créer les paysages de non réalité ou transformer des objets ou des gens entièrement, le Deva interrompent le cycle du Destin assez pour reproduire l'illusion de vies passées. Après avoir dépensé la Légende appropriée, le joueur du scion fait un jet de (Manipulation + Présence). Pour chaque succès recueilli sur ce jet sans compter les succès de la Manipulation épique, le dieu crée un duplicata illusoire de lui. Ces dieux dupliqués apparaissent et agissent exactement comme le dieu utilisant ce don. En fait, d'une certaine façon, ils sont ce dieu, ou au moins un aspect déchiré de ses existences précédentes. Tandis que ces duplicata sont des illusions, ils sont entièrement réels dans un sens physique ; le pouvoir du maya du Destin est assez fort pour tromper les sens. Chaque copie du dieu partage les mêmes Capacités et les Attributs que l'original. Ils ont la même Volonté, les mêmes Vertus et les mêmes armes aussi. Ils n'ont pas, cependant, de pouvoirs surnaturels. Les duplicata du dieu sont des incarnations pensantes avec un esprit à eux. Cependant, étant les anciennes versions du dieu, ils vont probablement penser de la même façon. Le dieu ne peut pas avoir de contrôle manifeste sur eux, mais ils seront très rarement en désaccord. Une fois convoqué, les duplicata apparaissent et agissent exactement comme leur créateur, jusqu’aux tics de langage et aux manières. Il est impossible de différencier les duplicata de l’original, sauf quand le dieu utilise ses pouvoirs surnaturels. Avec tant de copies disponibles, c'est facile pour le dieu de se perdre dans la foule, faisant de ces duplicata des leurres parfaits et des distractions. Les copies reproduites sont actives jusqu'à la fin de la scène suivante.

Samsarana (Samsara ••••• ••••)
Réserve de dés : Aucune
Coût : 2 niveaux de Légende
Le but entier de l'existence est de se retirer du cycle vicieux du Samsara. La main du Destin tient tout dans les eaux effervescentes de création, avec le cycle du Samsara pour toujours en changement continuel. La fin du cycle du Destin est aussi le commencement ; le processus se répète et la fin devient le commencement. Toutes les choses meurent, mais les hindous croient que toutes les choses se réincarnent conformément à la somme de leurs actions dans la vie : ceux qui font de bonnes actions renaissent dans une bonne vie, tandis que les mauvais sont nés dans la misère noire et le danger. Les dieux, même s’ils sont divins, ne sont pas immunisés aux caprices de la mort et ils persistent dans le même cycle comme n'importe quel mortel. Cependant, le dieu avec ce don peut contrôler le cycle un peu mieux que le mortel moyen. Il peut choisir comment il se réincarne ! Quand un dieu avec ce don prend assez de dégâts pour être considéré comme mort, il peut sacrifier deux niveaux de Légende pour se réincarner. Son âme ne se fane pas dans l'éther, son corps ne se décompose pas. Il renaît simplement avec son identité entière intacte. Il n'y a aucun jet associé à ce don ; le dieu ressuscitera simplement après une heure, un peu moins puissant qu'auparavant, pourtant essentiellement toujours le même. Une fois réincarné, le dieu (ou le demi-dieu maintenant) doit se remettre en accord avec son nouveau niveau de Légende. Tous les pouvoirs qui exigent une Légende plus haute que son nouveau niveau sont immédiatement désactivés. N'importe quel Attribut épique dépassant la limite pour un demi-dieu ou un dieu de son niveau sont ramené au nouveau niveau. Les pouvoirs perdus à cause de ce don ne sont pas définitivement perdus mais seront indisponibles jusqu’à ce que le scion récupère les niveaux de Légende perdus.

Moksha (Samsara ••••• •••••)
Réserve de dés : Intelligence + Vigilance + Légende
Coût : 30 Légende
Le but suprême pour le Deva qui est bloqué dans le Samsara est de se retirer du cycle pour toujours, se dégager de l'influence du Destin et cesser simplement d'exister. Le mot sanskrit pour cette sortie du samsara est Moksha, ou la libération et c'est un accomplissement difficile pour tous sauf pour le dieu le plus habile et patient. Pour utiliser ce don, un scion doit être assis dans une transe méditative pendant une heure sans interruption (généralement dans une posture divine). À la fin de l'heure, le joueur fait un jet de (Intelligence + Vigilance + Légende). Pour chaque succès obtenu, le dieu se retire de la poigne du Destin pendant un jour. Tant qu’il est dans cet état, le Monde réagit comme s'il n'existait pas. Les gens l'ignorent, les Nœuds du Destin sont annulés et tous les souvenirs à propos du dieu sont flous et incertains. La Magie n'affecte pas le dieu, ni les autres domaines. Personne ne peut voir ou détecter le scion libéré tant qu'il est dans cet état. Il peut librement se déplacer entre les Mondes sans utiliser d'Axis Mundi en dépensant un point de Volonté. Même les Titans et leurs avatars peuvent sentir la présence du dieu. Cependant, le Deva dans le Nirvana ne peut interagir avec l'environnement physique aucun sans payer un certain coût. Le Deva n'est pas un fantôme ou un esprit. Il est plutôt une non-existence parmi le matériel. Il est libéré et libre ; le retour à l'esclavage est difficile et inopportun. Le destin n'aime pas avoir un étranger qui se mêle de ses affaires. Ainsi, quand le dieu libéré veut physiquement interagir avec son environnement d’une façon significative, il doit dépenser un point de Légende. Par significatif, nous entendons l'interaction avec des objets matériels dans un cadre qui sort de la normalité. Se promener n'est pas significatif ; saisir quelqu’un l’est. Tous les dons et le coût des Privilèges doublent pour les activer tant qu’il est dans l'état libéré. Si le dieu est à court de points de Légende ou de Volonté tandis qu’il est libéré, il retourne immédiatement à l'étreinte du Destin. Le Monde se rappelle le dieu complètement de nouveau. Le dieu peut aussi retourner au Destin volontairement en dépensant deux points de Volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
 
Domaine du Samsara
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hub de rôliste :: Règles :: Domaines spécifiques aux panthéons-
Sauter vers: