Rassemblement des informations principales sur les parties que je maîtrise.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Shen

Aller en bas 
AuteurMessage
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Les Shen   Jeu 12 Juin - 11:54

Les Shen, le panthéon chinois



Le panthéon chinois comprend littéralement des centaines de dieux, plus des milliers d'immortels de moindre importance et encore d’innombrables esprits mineurs. Relativement peu de dieux possèdent la Légende suffisante pour engendrer des scions puissants. Ces dieux se comptent néanmoins toujours en douzaines, et seulement une sélection du plus notables (ou célèbres) peut être décrite ici.
Les Shen organisent tous leurs dieux et esprits en départements qui surveillent tant la vie mortelle que les concepts universels, et nomment cette organisation la Bureaucratie Céleste. À l'origine, la Bureaucratie avait juste huit ministères. Au cours des millénaires, d'autres ministères ont été ajoutés quand ils sont devenus nécessaires, ou selon les caprices des luttes bureaucratique. Le Ministère du Tonnerre et des Tempêtes, par exemple, contrôle le climat, tandis que le Ministère du Feu dirige toutes les manifestations de cet élément. Le Ministère des Épidémies régule la diffusion de maladies ; le Ministère spécialisé de la Variole a été récemment supprimé et son personnel a été réassigné. Le Ministère des Exorcismes agit comme la division des affaires interne de la Bureaucratie Céleste, maintenant l'ordre dans les démons qui forment les agents les moins fiables du panthéon et réprimandant les immortels mineurs qui n’en font qu’à leur tête. Le grand et puissant Ministère de l’Enfer dirige le Monde inférieur chinois et s'occupe de la punition et de la réincarnation des pécheurs. Ce ne sont que quelques exemples des différents Ministères que l’on peut trouver dans la Bureaucratie.
Tous ces Ministères répondent à Yu Di ou l'Empereur de Jade (aussi appelé l'Empereur Nacré). Malgré son titre monarchique, l'Empereur de Jade possède simplement le pouvoir exécutif pour une durée de soixante ans. Huit dieux majeurs nomment l'Empereur de Jade ; tandis que les dieux obtiennent généralement les fonctions d’Empereur pour plusieurs mandats, les remplacements arrivent aussi assez fréquemment que peu de dieux considèrent cette fonction comme une sinécure.
Les huit dieux majeurs, à leur tour, se divisent entre les trois Purs et les cinq Empereurs Célestes, ou Shang Di. Deux des Purs, le Yuan Shi Tian Zun, ou "Seigneur Universel du Commencement Primordial" et le Ling Bao Tian Zun, ou "Seigneur Universel du Trésor Numineux" ne se sont jamais manifesté dans le Monde et restent d'habitude complètement désincarnés. Le troisième, Tai Shang Lao Zun, ou "Seigneur Aîné Suprême" s'est incarné sous la forme de Laozi, le fondateur du Taoïsme. Aucun d'entre eux n’est le père de scion (quoique Laozi agisse de temps en temps comme un Guide pour des demi-dieux prometteurs).
Les cinq Empereurs Célestes ont enseigné la civilisation à l'humanité. Certains d'entre eux ont gouverné la Chine antique. Chacun d'entre eux est associé à une direction particulière. Fuxi, Empereur de l’Est et du Bois, enseigna, la musique, la chasse, la divination, le tissage et d'autres rudiments de la civilisation. En tant qu’Impératrice du Nord et de l'Eau, la sœur-épouse de Fuxi, Nuwa, surveille de près le ciel qu'elle a réparé. Shennong, le Fermier Divin et Empereur du Sud et du Feu, enseigna l’agriculture et la médecine. Xiwangmu, la Reine-mère de l'Ouest, est l'Impératrice du Métal et la maîtresse des récompenses et des punitions. Huang Di, l'Empereur Jaune de la Terre et du Centre, a mené la première guerre du Monde contre le rebelle Chiyou et a institué le premier gouvernement mortel. Ces cinq aînés ne s’intéressent pas à la politique quotidienne, mais l'Empereur de Jade leur demande de temps en temps conseil.
Les Shen ont tendance à avoir de nombreux noms ou des épithètes descriptives, qui rendent difficile pour des mortels de dire combien ils sont ou qui est dieu de quoi. Quelques épithètes sont permanentes ; d'autres changent alors que le dieu change de fonction dans la Bureaucratie Céleste. Ainsi, Shennong a toujours été le Fermier Divin ; mais il a pris le contrôle des fonctions du Yan Di, l'Empereur Flamboyant du Sud, après que le Yan Di précédent ait été exécuté pour avoir rejoint la rébellion de son fils Chiyou. Les dieux peuvent aussi s’incarner dans le Monde pour former de nouveaux cultes, sous des noms nouveaux ou variables. Par exemple, Huang Di est récemment devenu un dieu immensément populaire à Hong Kong et Kowloon sous un nouvel aspect cantonais connu comme Wong Tai Sin, "Grand Immortel Wong" c’est à dire l’Immortel des Pins Rouge.
Les mythes chinois prétendent que la plupart des dieux sont nés de parents mortels et ont vécu dans le Monde avant l’obtention de leur divinité (parfois après leur mort, parfois avant, en devenant immortels grâce à des rituels et des études Taoïstes ou Bouddhistes). Dans le cas des dieux majeurs, ces contes sont allégoriques. Beaucoup de dieux plus jeunes, cependant, sont des scions qui ont atteint la divinité (en effet, l'Empereur de Jade actuel est un tel dieu).
Les Shen sont l’un de seuls panthéons ou l’éveil des scions se fait presque exclusivement par adoption. Le nombre énorme de dieux dont les Légende s’échelonnent de 9 à 11 aboutit à un nombre tout aussi important de scions potentiels. Les cinq Empereurs Célestes adoptent beaucoup plus de scions qu’ils n’en engendrent. La Bureaucratie Céleste se considère comme une méritocratie ou chaque scion, quel que soit son véritable parent divin, peut avancer dans la hiérarchie à force de travail et d’étude, pour finir par être adopté par un des dieux majeurs.
Deux des plus grands atouts des Shen sont aussi d’importantes faiblesses. D’une part, le très grand nombre de scions potentiels répartis dans toutes les positions sociales, et l’impossibilité de tous les surveiller en même temps, laisse aux adorateurs des Titans de nombreuses cibles potentielles à corrompre. De plus l’immense machine administrative de la Bureaucratie Céleste peut parfois être une bien plus grande gêne qu’un atout, que ce soit à cause des luttes intestines inhérentes à une organisation d’une telle ampleur, des formalités administratives inattendues qu’il faut parfois remplir, ou bien des délibérations interminables des instances supérieures qui n’ont pas toujours la même notion du temps que leurs scions. Mais si la Bureaucratie parvient à arriver à un consensus, alors l’énorme quantité d’immortels et de divinités qu’elle rassemble peut réellement devenir une très sérieuse menace pour ses adversaires.

Vertus associées
Devoir, Harmonie, Intellect, Vaillance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:16

Chang'e, déesse de la lune et du froid
(alias Heng-o)

Illustration par ml-11mk

Chang'e a été en haut et en bas des trois Mondes, d’une déesse à une mortelle et de nouveau une déesse. Suite à une série compliquée d'événements, elle a fini par vivre sur la Lune et devenir sa déité principale. Son mariage avec le dieu du soleil Houyi est compliqué, mais aucun des deux ne semble prêt à divorcer. Tandis que Chang'e est une des déesses les plus jeunes, elle est aussi immensément populaire parmi les chinois, qui mangent des "gâteaux de lune" pendant son festival et lui demandent de rendre leurs enfants beaux. La République Populaire de Chine a nommé sa première sonde lunaire d’après elle, ce qu'elle a trouvé immensément flatteur.
Chang'e aime visiter le Monde incognito. Elle a dirigé une boutique de glaces et un salon de beauté, et a été mannequin et voleuse de bijoux. Tandis qu'elle attire des admirateurs et aime être entourée de gens, elle semble toujours un peu distante.
Ses scions ont aussi tendance à être séduisants et à aimer le contact social, mais sont peu enclins à montrer leurs propres sentiments ou à s’impliquer profondément dans les vies des mortels. Au fond d’eux, ils savent qu'ils appartiennent à un autre monde.

Domaines de prédilection : Taiyi – Froid – Lune – Mystères
Attributs épiques de prédilection : Apparence – Astuce

Compétences associées : Empathie – Intégrité – Investigation – Larcin – Présence – Vigilance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:21

Fuxi, dieu du ciel et de la civilisation
(alias Fu Xsi)

Illustration par wolfsmoke

Il y a très longtemps, Fuxi trouvé l’humanité vivant comme des animaux. Il leur a alors enseigné à s'habiller et à faire cuire leur nourriture, à domestiquer les bêtes et à fabriquer des instruments de musique. Fuxi a inventé le premier calendrier et dicté les premières lois. Il a vu les trigrammes mystiques du Yi-jing sur le dos d'un dragon et ainsi découvert la divination. Pour ceux-ci et beaucoup d'autres accomplissements, les chinois l’appellent le Premier Souverain et il reste largement adoré de nos jours.
Quand ses devoirs envers la Bureaucratie Céleste le permettent, Fuxi œuvre pour promouvoir le bien-être des hommes et la culture. Fuxi ne remet plus simplement de nouveaux arts et sciences à l'humanité ; au lieu de cela, il glisse des suggestions aux scientifiques, aux artistes, aux juristes et les autres personnes qui peuvent faire le travail eux-mêmes. La Chine reste le centre de son attention, mais il visite aussi des festivals d'arts, des conférences de l'ONU et d'autres réunions internationales.
Tandis que l’apparence antique de Fuxi était celle d'un dragon avec une tête humaine, il préfère maintenant la forme d'un homme chinois ayant un air doux et savant. Dans le Monde supérieur, il porte des robes en soie brodés avec des dragons et des nuages. Sur Terre, il choisit un costume contemporain approprié à son environnement.
Les scions de Fuxi suivent leur père dans leurs intérêts pour des sujets étendus et les prouesses intellectuelles. Ils deviennent souvent connus parmi les experts comme des administrateurs habiles, des érudits perspicaces et des conseillers sages, près des centres de pouvoir, mais en guidant les dirigeants plutôt qu’en gouvernant directement.

Domaines de prédilection : Taiyi – Ciel – Fertilité – Prophétie
Attributs épiques de prédilection : Vigueur – Intelligence

Compétences associées : Animaux – Art – Artisanat – Intégrité – Occultisme – Vigilance


Dernière édition par Poulpatine le Jeu 12 Juin - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:25

Guan Yu, dieu de la guerre et de l'honneur
(alias Guan Di, Mei Ran Gong, Zuangmou)

Illustration par henryz

La Bureaucratie Céleste montre Guan Yu comme son plus grand exemple d'un scion qui a réussi. Guan Yu est né en 160 et les livres d'histoire disent qu'il est mort en 219. Le célèbre roman des Trois Royaumes raconte certaines de ses aventures. Après sa mort, les gens ont adoré Guan Yu comme un dieu, lui accordant les plus grands honneurs jusqu'à ce qu'il soit devenu un des dieux les plus populaires de la Bureaucratie Céleste. Après la débâcle de Deuxième Guerre mondiale, les dieux aînés ont choisi Guan Yu comme le nouvel Empereur de Jade, le dieu le plus jeune jamais choisi pour tenir ces fonctions.
Guan Yu à découvert que gouverner la Bureaucratie Céleste est une lutte constante pour équilibrer des factions concurrentes. Sous l'intendance de l'Empereur Guan, la Bureaucratie Céleste a reconstruit son pouvoir à un niveau stupéfiant, reflétant le retour de la Chine comme grande puissance dans le Monde mortel.
Ses devoirs impériaux laissent peu de temps à Guan Yu pour visiter le Monde, mais il trouve quand même le temps de devenir soldat des Triades à Macao, flic à Hong-Kong et en Californie et homme d'affaires à Taïwan. Dans tous ses aspects, il garde son visage rougeaud (rouge foncé dans sa forme divine) et sa magnifique barbe brillante. Même s’il n’est pas un des dieux les plus forts, Guan Yu est un homme puissamment bâti qui a l’air plus que prêt à passer à tabac n'importe quel dieu qui lui désobéirait. Ce qu'il a fait occasionnellement, n’étant pas le leader confucéen idéal dirigeant par l'exemple vertueux, mais le travail est tout de même fait. Cependant, Guan Yu a aussi un des esprits politique les plus fins du panthéon et sa réputation d'honneur strict n’a que peu d’égal.
Les scions de Guan Yu partagent le talent de leur père pour l'utilisation stratégique du pouvoir. Ils deviennent des procureurs ou des gangsters, parfois dans la même vie, aussi bien que des officiers militaires, des espions, des instructeurs d'arts martiaux, des gardes du corps et des cadres d'entreprise intraitables. Ils ne suivent pas toujours la loi, mais ils suivent toujours un code de conduite qui fait que même leurs ennemis les respectent beaucoup.

Domaines de prédilection : Taiyi – Gardien – Guerre – Justice
Attributs épiques de prédilection : Vigueur – Charisme – Manipulation

Compétences associées : Commandement – Intégrité – Mêlée – Pilotage – Politique – Résistance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:32

Guanyin, déesse de la pitié et de la compassion
(alias Guanshiyin, Guanyin Pusa)

Illustration par hiliuyun

Guanyin est probablement la déesse la plus populaire de toute la Chine et des gens au Japon, en Corée et en Asie du sud-est l'adorent aussi. Elle est aussi le représentant principal du Bouddhisme au sein de la Bureaucratie Céleste. Guanyin est née princesse, mais souhaitait seulement devenir nonne. Des ennuis familiaux ont mené aux aventures qui forment le cœur de sa légende. La compassion indomptable de Guanyin a finalement triomphé de la colère de son père et l'a élevée à la pleine divinité. Ses actes bons innombrables l'entraînent à plusieurs reprises vers le danger, mais sa perspicacité pénétrante et aide d'autre Shen la sortent toujours des ennuis. À peu près tout le monde dans le panthéon aime Guanyin, y compris la plupart des démons. Elle a aussi beaucoup d'admirateurs dans d'autres panthéons. Les ennemis de Guanyin sont les manipulateurs cruels, les voyoux brutaux et les vengeurs impitoyables parmi les dieux, et ces dieux la haïssent.
Guanyin visite fréquemment le Monde pour aider des mortels souffrants. Ses apparitions récentes incluent une infirmière, la directrice d'un orphelinat, une directrice adjointe de l'UNICEF et une volontaire de la Croix-Rouge. En effet, chaque œuvre de bienfaisance majeure ou groupe d'aide humanitaire dans le Monde la connaissent sous un pseudonyme ou un autre. Guanyin préfère utiliser ses pouvoirs divins avec modération, permettant aux mortels de se débrouiller, mais les nombres de morts de beaucoup de catastrophes naturelles, famines et guerres seraient beaucoup plus élevés sans la déesse de la pitié facilitant subtilement l'aide internationale.
Les scions de Guanyin ont tendance à suivre les méthodes et les intérêts de leur mère. Ils ne sont pas de grands guerriers, mais sont souvent de superbes négociateurs. Que ce soit comme le représentant d'un organisme humanitaire défiant du regard un chef militaire, un diplomate exigeant de voir des prisonniers politiques ou le docteur qui dirige une clinique dans un quartier dangereux, les scions de Guanyin montrent un courage calme devant l'humanité dans ce qu’elle a de pire. Ils apportent le même courage calme à la Guerre du Monde supérieur. Tandis que d'autres scions ont tué de nombreuses engeances, quelques scions de Guanyin ont convaincu les serviteurs des Titans de changer de camp.

Domaines de prédilection : Taiyi – Mystères – Santé
Attributs épiques de prédilection : Charisme – Apparence – Perception

Compétences associées : Culture – Empathie – Investigation – Médecine – Présence – Vigilance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:40

Houyi, dieu du soleil et de l'archerie
(alias Yi, Yiyi, Pingyi)

Illustration par deralbi

Yi l'archer a sauvé le Monde et il s'attend à obtenir un peu de respect pour ça. Comme sa femme Chang'e, il a été banni dans le Monde avant qu’on l’autorise à revenir dans le Monde supérieur, mais il n’est pas admis dans les centres de pouvoir du panthéon. Tandis que Houyi possède vraiment du talent pour diriger, il est devenu un tyran quand il a gouverné une partie de la Chine antique pendant un moment. Houyi ne s’en excuse pas et reste l'avocat principal du panthéon pour le Légalisme. Le panthéon estime Houyi pour sa capacité à prendre des décisions rapides et directes, mais Houyi a besoin d’être cajolé. Il insiste pour que les choses soient faites à sa façon et il ne consent plus à aider les autres jusqu'à ce qu'il ait un contrat solide pour le remboursement.
Cette dernière attitude le sert bien dans le Monde moderne. Tandis qu'il exerce parfois ses prouesses de chasse comme leader de safari, Houyi a aussi été un instructeur de tir à l'arc onéreux, un mercenaire, un assassin à louer, un architecte millionnaire (un de ses talents moins bien connus), un chasseur de primes et un promoteur dans l'énergie solaire. Les films d'espion divers dans les années 60 ont ravi Houyi avec le potentiel des armes laser, donc il soutient cette technologie aussi. Dans toutes ses identités, Houyi ressemble à un homme asiatique dur avec le regard fixe déconcertant, d'un tireur isolé expérimenté.
Ses scions ont de même tendance à être des durs à cuire qui font le sale boulot pour d’autres personnes, mais s'attendent à être récompensés pour ça.

Domaines de prédilection : Taiyi – Soleil
Attributs épiques de prédilection : Force – Dextérité – Vigueur – Perception

Compétences associées : Artisanat – Athlétisme – Commandement – Discrétion – Survie – Tir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:43

Huang Di, dieu de la politique et de la culture
(alias Wong Tai Sin)

Illustration par ???

L'Empereur Jaune s'implique toujours dans la guerre et la politique, tant dans le Monde supérieur que dans le Monde mortel. Bien que Huang Di ne dirige plus les Shen, il ne peut pas s’empêcher de conseiller l'Empereur de Jade (qu’il le veuille ou non) en tant que plus grand fanatique de politique du Monde supérieur. Actuellement, Huang Di débat de stratégies pour se battre contre les Titans. L'Empereur de Jade l’envoie aussi sur des missions diplomatiques régulières avec d'autres panthéons. L'Empereur Jaune croit que la Chine a le droit et le devoir de dominer le monde, les trois Mondes, mais il se retient d'exprimer de tels sentiments devant des barbares.
Huang Di est trop occupé pour garder des identités mortelles longtemps. Au lieu de cela, il utilise sa Manipulation épique pour se mêler avec les dirigeants et les personnes importantes du Monde mortel sans que quelqu'un réalise qu'il ne le connait pas en réalité. Il visite régulièrement le Congrès Chinois des Députés du Peuple comme un responsable du Parti inconnu (mais fortement respecté) ou comme un général à la retraite, bien qu'il rende aussi visite et conseille le gouvernement de Taïwan. Huang Di prend des aspects allant d'un consultant en sécurité internationale au grand-oncle dont vous n'avez jamais entendu parler auparavant.
Les scions de l'Empereur Jaune montrent la même énergie intellectuelle. Comme leur père, ils ont tendance à prendre le pouvoir par la simple force de leur personnalité et en présentant des plans cohérents tandis que tous les autres se demandent ce qu'ils devraient faire. Huang Di dirige activement ses scions vers des positions où ils peuvent modeler les événements mondiaux et les opinions publiques, dans des domaines allant de l'armée aux médias.

Domaines de prédilection : Taiyi – Gardien – Guerre – Mystères
Attributs épiques de prédilection : Manipulation – Intelligence

Compétences associées : Commandement – Culture – Intégrité – Mêlée – Politique – Vigilance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:48

Mazu, déesse des mers et de l'abondance
(alias Ma-Tsu, Ma-Cho)

Illustration par jefeazero

Originellement une simple déesse protectrice des marins, Mazu a vu son culte grandir et évoluer au fil des siècles pour se voir associer aussi à la fertilité et à l’abondance. Récemment, Mazu a provoqué une certaine discorde au sein de la Bureaucratie Céleste en affichant ouvertement son soutien pour Taiwan, et cette discorde a cristallisé les tensions existantes entre les immortels soutenant le communisme en Chine et ceux souhaitant voir le retour des anciennes dynasties impériales. Jusqu’à présent l’Empereur de Jade à toujours réussi à garder le contrôle.
Lors de ses visites dans le Monde mortel, Mazu prend toujours l’apparence d’une personne de pouvoir. Que ce soit une descendante d’une famille noble, la dirigeante d’une grande entreprise, ou une politicienne respectée, son avis est toujours grandement respecté.
Les scions de Mazu sont comme leur mère attirés vers les postes de pouvoir et n’ont jamais peur de dire ce qu’ils pensent. N’hésitant pas à remettre en cause l’ordre établi, cela leur attire souvent autant d’ennuis que cela ne résout leurs problèmes.

Domaines de prédilection : Taiyi – Eau – Gardien – Fertilité
Attributs épiques de prédilection : Charisme – Apparence

Compétences associées : Commandement – Intégrité – Pilotage – Politique – Présence – Vigilance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:53

Nezha, dieu de la jeunesse et du combat
(alias No Cha, Zhontan Yuanshuai)

Illustration par Haili91

Comme jeune demi-dieu, le scion Nezha est devenu si arrogant et pénible que l'Empereur de Jade a ordonné son suicide. Nezha avait un rôle à jouer dans la Guerre d'Investiture, cependant et donc son maître l'a ressuscité. Tandis que Nezha est devenu un des grands héros de cette guerre et un des grands aventuriers de la Bureaucratie Céleste, le reste du panthéon ni a oublié, ni a pardonné ses méfaits passés jusqu'à ce que le Superbe Roi des Singes leur ait donné un nouveau standard de comparaison.
Comme dieu ou sous une apparence mortelle, Nezha apparait et agit comme un adolescent autour des 15 ou 16 ans. Il est le jeune soldat dont le commandant jure qu'il ne deviendra jamais officier, l'étudiant en arts martiaux impétueux, le jeune étudiant, le pompier novice ou l’obsédé de vitesse. Le vol, le feu et le combat l'attirent immanquablement.
Les scions de Nezha sont d'habitude accidentels, mais il essaye de bien faire avec eux quand il les découvre. Il a tendance à les Visiter pendant leur adolescence, pour s’assurer qu'ils vivent de jeunes aventures comme lui. Tandis que les scions de Nezha ont tendance à être très doués, ils ont aussi tendance à surestimer leurs capacités et devenir impatients avec ceux qui disent qu'ils sont trop jeunes. Comme leur vrai père, ils ont aussi tendance à avoir des problèmes avec leurs beaux-pères mortels et d'autres symboles de l'autorité âgés.

Domaines de prédilection : Taiyi – Ciel – Feu – Guerre
Attributs épiques de prédilection : Dextérité – Astuce

Compétences associées : Athlétisme – Corps à corps – Lancer – Larcin – Mêlée – Pilotage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:56

Nuwa, déesse de l'eau et de l'ordre
(alias Nu Kua)

Illustration par ???

Une légende chinoise crédite Nuwa de la création de l'humanité grâce à de l'argile jaune, mais son acte le plus célèbre est d’avoir réparé le ciel cassé et rétablit l'ordre du Monde. Nuwa a toujours un grand intérêt pour les frontières, le voyage et la gestion de la terre et de l'eau.
Comme son mari Fuxi, elle a pris autrefois la forme d'un dragon à tête humaine. De nos jours, cependant elle visite le Monde comme une femme âgée mais vigoureuse, dans des aspects comme celui d’une agricultrice de village, d’un guide touristique, d’un ingénieur des travaux publics se spécialisant dans la prévention des inondations ou d’une vieille dame vendant du poisson au marché. Nuwa préfère prendre des rôles socialement invisibles pour surveiller l'influence des Titans dans le Monde. Quand elle trouve quelque chose, elle nomme des immortels mineurs ou des scions pour résoudre le problème.
Les immortels mineurs de la région des Trois Gorges tiennent Nuwa pour responsable du grand barrage qui noie leurs maisons et changera l'équilibre des forces naturelles partout dans la Chine. Nuwa n'a pas conçu le barrage des Trois Gorges, mais elle bloque systématiquement chaque pétition visant à amener la Bureaucratie Céleste à agir contre. Nuwa est très intéressée par tous les projets de prévention des inondations ; elle veut que la Bureaucratie Céleste prenne secrètement le contrôle des opérations de réparations de la digue de la Nouvelle Orléans et d’autres projets semblables dans le monde entier, afin de s'assurer qu'ils sont faits correctement.
Les scions de Nuwa deviennent souvent des constructeurs ou (bien trop souvent aujourd’hui) les nettoyeurs des désordres des autres personnes. Ils ont tendance à savoir découvrir des choses et à concevoir des solutions novatrices à des problèmes, que ce soit comme des ingénieurs de traitement des eaux usées, des psychiatres, des pirates informatiques ou des assassins utilisant des équipements de haute technologie.

Domaines de prédilection : Taiyi – Eau – Psychopompe – Terre
Attributs épiques de prédilection : Intelligence – Astuce

Compétences associées : Artisanat – Culture – Intégrité – Investigation – Science – Vigilance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 12:59

Shennong, dieu de la nature et de la médecine
(alias Yan Di)

Illustration par ???

Connu comme le deuxième des trois souverains mythiques de la Chine, Shennong inventa la médecine en trouvant chaque plante dans le monde, en les mangeant et identifiant ce qu'elles faisaient à son corps. Il a aussi inventé l'agriculture. Ses identités mortelles favorisées incluent ethnopharmacologue et agronome, quoique Shennong soit aussi apparu comme un chercheur médical, un magnat agroalimentaire, un négociant d'engrais et un ermite dans les montagnes.
Certains dieux n'aiment pas le temps que Shennong passe sur des projets pour améliorer l'agriculture des mortels et les services médicaux, particulièrement à l'extérieur de la Chine. Ils croient qu'il devrait limiter ses efforts au Royaume du Milieu. Le Fermier Divin rejette de telles critiques en disant que ce qui est bon pour le Monde est bon pour la Chine.
Comme leur père divin, les scions de Shennong ont tendance à parler crument et faire les choses eux-mêmes. Ils gravitent aussi naturellement vers les mêmes occupations que celles qui intéressent le Fermier Divin lui-même. Tandis que Shennong n’oblige pas ses scions, il les encourage à aider le Monde par l'action directe, particulièrement dans le Tiers-Monde : Shennong a des scions dans une variété d'organisations non gouvernementales consacrées à l'amélioration de l’agriculture, de la santé publique et de l'enseignement. En opérant sur le terrain, près du peuple, ils découvrent parfois des forces nuisibles qui échappent à l'attention des autres dieux. Alors, Shennong s'attend à ce que ses scions traitent le problème sur place. Ceci ne les rend pas très populaires, ou leur père, auprès des Shen qui insistent pour passer par les protocoles appropriés et Shennong ne se soucie pas de savoir si lui ou ses scions s'introduisent sans permission sur le territoire d'autres panthéons.

Domaines de prédilection : Taiyi – Fertilité – Prophétie – Santé
Attributs épiques de prédilection : Vigueur – Intelligence

Compétences associées : Commandement – Intégrité – Médecine – Résistance – Survie – Vigilance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 13:03

Sun Wukong, dieu des singes et du chaos
(alias Sun Wu K’ung, Souen Wou K’ong)

Illustration par eWKn

Le Magnifique Roi des Singe a éclot d'un œuf de pierre et ses aventures sont devenu le sujet du célèbre Voyage vers l'Ouest. Sun Wukong est une nuisance, particulièrement parce que les Shen croient que c’est Hundun qui l'a créé. Son passage d’engeance à dieu a été turbulent, c'est le moins qu'on puisse dire, mais les Shen ont appris à l'accepter. Généralement. Dans les bons jours. En effet, il y a plus de Shen qui aiment voir le Grand Sage Égal des Cieux mépriser la célèbre bienséance du panthéon qu’ils ne veulent l'admettre. Un nombre égal de dieux veut l'étrangler, mais le Singe est une des entités les plus difficile à tuer du Monde supérieur, la Bureaucratie Céleste a déjà essayé. Maintenant ils sont juste content qu'il soit de leur côté.
Le Singe est vain et impulsif. Bien que malin, il est moitié moins malin que ce qu'il pense. Des leçons dures ont quelque peu réduit sa kleptomanie et sa gloutonnerie. Il a appris les bonnes manières, quoiqu'il les oublie parfois. Il est aussi un des combattants les plus fort du panthéon, avec un talent stupéfiant pour rendre ses ennemis fous simplement en les énervant.
Le Magnifique Roi des Singe visite souvent ses sujets simiesques dans le Monde. De temps en temps il prend forme humaine, d'habitude pour aller à une fête. Il n’entretient jamais une identité mortelle pour longtemps (d'habitude juste pendant un jour ou une nuit). Il est un type exubérant et tapageur, immunisé aux dénigrements et aux rejets, qui semble incroyablement drôle et charmant si vous avez assez bu. Sun Wukong ne vérifie jamais pour voir si un badinage aboutit à un scion, mais il Visite toujours ses scions si un autre dieu les découvre et le rappelle à ses devoirs, et ensuite il dit qu'il avait tout planifié.
Les scions de Sun Wukong peuvent être nés dans n'importe quel milieu social. Ils tiennent de leur père dans leurs prouesses au combat et leur capacité à avoir des ennuis. Voleurs à la tire ou playboys, ils collectionnent les arrestations et les gifles, mais rient de cela et plongent dans l'aventure suivante. Ils montrent une grande fidélité à leurs amis cependant, particulièrement si défendre un ami signifie un bon combat.

Domaines de prédilection : Taiyi – Animal (singe) – Chaos
Attributs épiques de prédilection : Force – Dextérité – Vigueur

Compétences associées : Athlétisme – Corps à corps – Larcin – Mêlée – Résistance – Survie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 13:07

Xiwangmu, déesse de la justice et de la magie
(alias Hsi Wang Mu, Wangmu Niangniang)

Illustration par ???

Peu de dieux dans la Bureaucratie Céleste ont changé autant sur les millénaires que la Reine-mère de l'Ouest. Il y a longtemps, Xiwangmu était une déité des cataclysmes et de la vengeance divine, une femme avec des dents et une queue de panthère. En même temps, elle a cultivé les pêches d'immortalité. Plus tard, elle a adopté des manières gracieuses, des robes élégantes et un don pour la poésie improvisée. Xiwangmu est devenu la châtelaine de Mont Kunlun et la reine des sages taoïstes qui ont atteint l'immortalité. En tant que telle, elle reste un des membres les plus importants de la Bureaucratie Céleste, dont l'autorité s'étend autant qu'elle le souhaite. Quand les dieux désirent un Destin subtil mais sauvage pour un ennemi, ils transmettent la demande à Xiwangmu et lui demandent de sortir les crocs.
En agissant dans le Monde mortel, Xiwangmu a été agent secret, dresseuse de lions dans un cirque, diseuse de bonne aventure et amante d'un leader des Triades. Partout où elle va, les gens ont tendance à avoir une chance étonnante ou une mort horrible, selon comment la Reine-mère juge leurs mérites.
Ses scions ont tendance à être de même, subtils et impitoyables, particulièrement dans leur bienveillance. Si le Monde les connaît comme secrétaire à Shanghai, maître d’arts martiaux à Hong-Kong ou exorciste à Taïwan, Xiwangmu demande à ses scions de faire en sorte que les mortels reçoivent les conséquences de leurs actions. Ainsi la Reine-mère soutient l'harmonie du Monde.

Domaines de prédilection : Taiyi – Animal (panthère) – Justice – Magie
Attributs épiques de prédilection : Dextérité – Astuce

Compétences associées : Animaux – Corps à corps – Intégrité – Occultisme – Présence – Vigilance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 13:10

Yanluo, dieu des morts et de l'au-delà
(alias Yen-Lo-Wang, Yama Raja)

Illustration par Chenzan

Le deuxième grand représentant Bouddhiste de la Bureaucratie Céleste est devenu le maître du Di Yu, l'Enfer chinois, pour qu'il puisse aider les morts à expier leurs péchés au lieu que ceux-ci pèsent sur eux vies après vie. Tous les quelques siècles, la Bureaucratie Céleste rétrograde Yanluo pour faire preuve d’une bonté excessive pour ses charges et en donnant la permission aux âmes de ce réincarner plus tôt. Cependant, aucun autre dieu de la puissance de Yanluo ne veut le poste et les neuf autres Rois Yama du Di Yu n’ont pas la puissance de Yanluo. Finalement, la Bureaucratie rend à Yanluo son ancien travail.
La diaspora chinoise étend les intérêts de Yanluo au-delà du territoire chinois traditionnel. Il préconise l'engagement accru des Shen dans la politique mondiale (des trois Mondes). Il traite avec d'autres dieux des morts et se mêle des affaires mortelles beaucoup plus que ce que l'Empereur de Jade autorise.
Dans le Monde mortel, Yanluo a été un entrepreneur de pompes funèbres, un moine Bouddhiste, un conseiller de deuil, un détective criminel et un psychologue de prison.
Ses scions se sentent de même attirés par les occupations qui traitent de la mort, de la spiritualité, de la captivité ou de la rédemption, du prêtre au pathologiste médico-légal. L’orgueil spirituel est un défaut de caractère fréquent : convaincu qu'ils agissent pour le mieux, ils négligent de demander aux autres s'ils veulent être éclairés ou sauvés.

Domaines de prédilection : Taiyi – Justice – Mort – Ténèbres
Attributs épiques de prédilection : Manipulation – Perception

Compétences associées : Empathie – Intégrité – Investigation – Occultisme – Politique – Présence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 13:14

Zhenwudadi, dieu des étoiles et de la mort
(alias Zhenwu, Xuanwu)

Illustration par Sugisaki-Key

Le dieu Zhenwudadi, maître du ciel étoilé du nord, reste loin des manigances politiques de son panthéon, conscient qu’avec Hundun dans les environs, le Titan du Chaos pourrait utiliser ces manœuvres pour monter les Shen les uns contre les autres. Il préfère concentrer son énergie sur la lutte contre les menaces potentielles qui pourrait se profiler à l’horizon.
Zhenwudadi descend rarement dans le Monde, et quand il le fait c’est généralement pour des affaires très brèves. Il ne favorise pas spécialement de carrière mais est toujours en position de pouvoir par rapport à ses interlocuteurs.
Les enfants du dieu sont souvent attirés vers des positions de conseiller, souvent dans les affaires militaires, mais leur père ne les oblige pas à suivre de carrières particulières. Néanmoins, il attend d’eux que ces derniers obéissent et répondent immédiatement s’il vient à les appeler.

Domaines de prédilection : Taiyi – Ciel – Étoiles – Guerre – Mort
Attributs épiques de prédilection : Intelligence

Compétences associées : Art – Culture – Investigation – Occultisme – Politique – Science
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Poulpatine
Admin
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 31
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Les Shen   Jeu 12 Juin - 13:17

Zhu Rong, dieu du feu et de la vengeance
(alias Chongli)

Illustration par RobinNaira

L’implacable dieu du feu et de la vengeance, est une personne qu’il ne vaut mieux pas courroucer, car personne n’est à l’abri de son jugement. Lorsque son fils Gonggong se rebella contre l’Empereur pour prendre le pouvoir, il alla en personne l’affronter et le tua. Et Zhu Rong est très clair sur le fait qu’il fera subir le même sort à tous ceux qui essaierait quelque chose de similaire à l’avenir.
Lorsqu’il descend dans le Monde, c’est souvent pour punir un criminel. Prenant l’identité d’un mercenaire endurci, d’un tueur à gages, d’un procureur vindicatif ou d’un policier zélé, il poursuit ses proies sans relâche jusqu’à ce que justice soit faite.
Les enfants de Zhu Rong sont rares, car le souvenir de la trahison de son fils, bien qu’ancienne, est encore vif dans son esprit. Du coup, il n’accorde la visitation qu’à ceux qu’il estime vraiment méritant. Et le dieu de la vengeance attend d’eux qu’ils aient une conduite irréprochable, car sinon la prochaine descente du dieu dans le Monde pourrait bien être pour eux.

Domaines de prédilection : Taiyi – Feu – Guerre – Justice
Attributs épiques de prédilection : Force – Vigueur

Compétences associées : Athlétisme – Commandement – Intégrité – Mêlée – Résistance – Vigilance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourplay.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Shen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Shen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hub de rôliste :: Univers :: Panthéons-
Sauter vers: