Rassemblement des informations principales sur les parties que je maîtrise.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guide général de la Sérénissime

Aller en bas 
AuteurMessage
Hadrios



Messages : 67
Date d'inscription : 06/05/2014

MessageSujet: Guide général de la Sérénissime   Dim 30 Juil - 20:52

La carte de la Sérénissime
La Sérénissime confédération des cités-états du centre



Dernière édition par Hadrios le Mer 2 Aoû - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrios



Messages : 67
Date d'inscription : 06/05/2014

MessageSujet: La géographie de la Sérénissime   Mer 2 Aoû - 19:27

Les Grandes Sérénissimes

Ces cinq cités forment le coeur historique de la Sérénissime. Autour d'elles gravitent un certain nombre de grandes cités marchandes, et plus petites villes majeures.

Albareno : La grande capitale de la Sérénissime, est aussi le siège de puissance et de l'autorité du Sérénissime. La ville bénéficie d'une position favorable sur le bord du fleuve/détroit de Viari, lui donnant un accès sécurisé au prospère bassin commercial de Falaën, Trevalion et Merkal. La ville est probablement le lieu rassemblant le plus de richesses de toutes les terres connues, et tout est fait pour que cela se voit. On dit qu'il faut plusieurs jours pour visiter cette ville immense, aux innombrables palais.

Guidon : Le siège de la puissance famille Guidoni est une ville magnifique. Les peintres et artistes de Falaën la décrivent comme l'un des joyaux du continent. En effet, son architecture osée met en scène de nombreuses tours vertigineuses, que seule l'expertise des architectes de Falaël a permi de construire. La famille Guidoni jouit en effet de très bonnes relations avec le Directoire, et ce depuis de nombreuses générations.

Trotolla : La cité fortifiée de Trotolla est à la fois le bouclier et l'épée de la Sérénissime. Ses puissantes murailles protègent d'impressionnants palais et demeures bourgeoises qui, dit-on, n'ont jamais été menacées depuis leur construction. La famille Trotolla possède les plus grosses forces navales de la nation, et ses armateurs font sa fierté.

Regalio : La prospère Maison de Rosacruz dirige depuis ses palais au bord du fleuve Priore le plus important réseau de mines d'or et d'argent de la Sérénissime. Depuis quelques années, c'est le bois qu'elle revend aux armateurs et constructeurs de toute la Sérénissime qui fait sa fortune. La ville en elle-même est à l'image de ses propriétaires, élégante mais avant tout pragmatique.

Roccadura : La montagne Calza est depuis longtemps dominée par l'impressionnante cité-forteresse de Roccadura. Celle qui autrefois protégeait les versants sud de la Sérénissime des assauts des peuples de l'autre continent est devenue depuis un haut lieu de commerce avec ces mêmes populations. Elle garde de son ancien passé militaire des fortifications dites imprenables, et un important arsenal militaire.

Les Grandes marchandes

Les Grandes marchandes sont les principales villes princières de la Sérénissime après les Grandes Sérénissimes.
Elles sont le foyer traditionnel de ces familles marchandes, élues tous les dix ans, formant le conseil des Princes


Montelatini : Cette ville est un important port de pêche au sein de la Sérénissime.

Ponciglione : Cette ville s'est enrichie grâce à l'extraction de l'étain des monts Cellini, auxquels elle est accolée.

Mercia : Il s'agit d'une ville ancienne, probablement une ancien lieu d'importance durant l'Empire de Reicheisen. Aujourd'hui, il s'agit d'une ville militaire, protégeant l'embouchure du fleuve Viari.

Syrusa : Cette ville est un important lieu de négoce entre la Sérénissime et les Francs-Seigneurs et compagnies mercenaires du nord. Ce faisant, la ville prospère par ses auberges et lieux d'échange.

Adrano : La cité du centre trône sur une colline au bord du profond lac d'Aurelia. Les importantes ressources autour de la ville font penser aux théoriciens qu'elle pourrait un jour dépasser une Grande Sérénissime en terme d'opulence.

Valentano : La gardienne est une ville-forteresse lourdement fortifiée et renforcée. Elle bénéficie, et c'est heureux, d'importants financements de la part des autres Princes et assure la sécurité au nord.

Télèse : cette ville enclavée est la risée des autres Princes, qui la considèrent généralement comme le plus mauvais endroit de la Sérénissime où se rendre. De fait, elle est plus exposée que ses voisines, mais bénéficie de ce fait d'une bonne exposition pour le commerce avec les Francs-Seigneurs.

Capena : Il s'agit d'une ville agricole de la Sérénissime. Elle prospère grâce aux carrières de marbres noires, qui font aussi sa renommée.

Farneta : Il s'agit de la ville minière la plus en vogue de la nation. On dit que ses gisements seraient encore viables pour plusieurs générations.

Montefalco : Montefalco est une ville originale : ses bâtiments les plus fameux se trouvent en dessous du niveau de l'eau du lac Falco tout proche. Ils ont été creusés dans les carrières de calcaire, qui font d'ailleurs sa richesse.

Pesaro : Au jour d'aujourd'hui, Pesaro est LA ville où il faut être. Prise aux Satrapes il y a maintenant longtemps, elle permet un accès bienvenu à la mer de Xatlah et à l'océan Andilien. Une perspective commerciale qui plaît beaucoup aux Princes, qui investissent massivement dans la construction à Pesaro.

Possessions :

Les villes ci-dessous sont les dernières acquisitions de la Sérénissime, qui se pavane d'étendre son territoire.

Azin : Cette île, qui était administrée par le Négusat depuis des générations a été conquise par la Sérénissime après de âpres combats (ses soeurs, les îles d'Aftab et Casra, ont été conquises pratiquement en même temps par les Satrapes de Ruman). Il s'agit surtout d'une place forte visant à protéger les intérêts commerciaux de Pesaro.

Qarqat : La grande péninsule de Qarqat est la toute dernière acquisition de la Sérénissime, prise au Despotat de Maadba. Les princes investissement lourdement dans des relais, pour permettre l'expansion de la Sérénissime outre mer. Voyant cela d'un mauvais oeil, le Calife a réclamé que l'île, originellement colonisée par son peuple, lui soit remise. Affaire à suivre...

Corcia : La ville-franche de Corcia n'a pas été conquise en tant que tel par la Sérénissime. Disons simplement qu'il est de notoriété publique que les échevins de la ville reçoivent d'importantes dotations de l'administration de la Sérénissime, et que cela convient à tout le monde...Non ?


Dernière édition par Hadrios le Lun 7 Aoû - 22:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrios



Messages : 67
Date d'inscription : 06/05/2014

MessageSujet: Le système politique de la Sérénissime   Mer 2 Aoû - 19:28

Système politique

Le système politique de la Sérénissime est un complexe mélange entre une ancienne forme de féodalité, une nouvelle forme d'aristocratie et une ploutocratie. Le tout donne vie à une nation où la politique est un art de vie, qui finit souvent par causer la mort.

La politique est maintenue par plusieurs acteurs : Le Sérénissime, le Conseil des Princes, Les Princes, Les Comtes et les Podestats. En dehors de ces acteurs, d'importantes familles marchandes ont également un poids politique important, de même que certaines compagnies mercenaires engagées à temps plein par la nation.

Le Sérénissime


Le Sérénissime est le dirigeant suprême de la Sérénissime Confédération des Cites-Etats du Centre. On dit que sa nomination est la volonté des dieux régissant le hasard et surtout...la fortune. Car oui, celui qui devient le Sérénissime dispose d'un pouvoir considérable sur la nation la plus riche des terres connues.

Sa nomination est effectuée par le Conseil des Princes, par une méthode dont le secret a été adroitement préservé jusqu'ici. Les inquiétants services secrets de la Sérénissime y veillent, et n'hésitent pas à faire assassiner quiconque possèderait injustement le secret, ou souhaiterait le divulguer (et à ce titre, personne n'est à l'abri, pas même les princes de la croix).

Bien sûr des rumeurs existent quant à la nomination du Sérénissime. La plus favorable à ce dernier, et celle encouragée par les Princes-marchands, est qu'il serait le Sans Visage resté sur terre (le dieu majeur du hasard), se réincarnant sans cesse dans de nouvelles enveloppes corporelles et que seuls les Princes seraient en mesure de reconnaître. La moins favorable indique que les Services Secrets captureraient un inconnu au hasard, et lui feraient perdre la mémoire par des procédés magiques et alchimiques avant de le conditionner à son nouveau rôle.  Il existe surement une vérité moins farfelue, entre ces deux options.

Ses pouvoirs sont grands : il décide, après avis consultatif du Conseil des Princes, de toutes les opérations lancées par la Sérénissime en matière militaire. Il est également le haut juge en matière de justice, et la dernière instance des tribunaux du pays. Enfin, il est le garant des différents services administratifs de la Sérénissime et représente le peuple et la nation.

Le Conseil des Princes


Le Conseil des Princes est une institution ancienne, formée par l'alliance des anciennes maisons de la Croix, désireuses de faire fructifier leurs avoirs en se protégeant mutuellement. Il s'agit, en quelques sortes, d'une évolution du système utilisé par les Elfes d'Or par le passé. Evidemment adapté et...corrompu par l'avidité humaine.

Le conseil des Princes est présidé par le Sérénissime, et compte 15 Princes-Marchands élus tous les dix ans parmi les grandes familles de la Sérénissime. La sélection des Princes-marchands est assurée par le Bureau des Consultations Marchandes, qui évalue les réalisations commerciales, militaires, culturelles et politiques des différentes maisons inscrites au registre des Grands de la Sérénissime. Son verdict ne peut souffrir d'aucun appel, puisqu'il émane de l'autorité même du Sérénissime et est garanti par l'accord des Princes-marchands de la Croix.

Ces princes-marchands de la Croix sont les patriarches des quatre familles originelles de la Sérénissime : les maisons de Guidoni, Anahin, Rosacruz et Trotolla. Leur prestige et leur fortune leur assure une place assurée au sein du Conseil des Princes. Ce faisant, seuls 11 princes sont réellement désignés par le Burau des Consultations Marchandes.

Le Conseil des Princes a pour principale fonction de désigner le Sérénissime à la mort du précédent. Il gère également l'ensemble des affaires courantes, notamment diplomatiques et commerciales. L'ensemble de ces décisions est théoriquement présidé par le Sérénissime, mais en pratique ce dernier ne s'implique que dans ses fonctions premières de justice, d'ordre national et de symbole.

Les Princes

Les Princes sont donc les patriarches des familles nobles (souvent des comtes, mais des exceptions arrivent) ayant été désignées pour diriger la nation au sein du Conseil des Princes.

Le titre de Prince accorde une grande notoriété à son propriétaire, mais aussi à sa famille. Cela contribue évidemment à accroitre encore plus son prestige...Et à remplir ses coffres. Favorisant ainsi sa réélection à la prochaine nomination. Il se développe ainsi à la Sérénissime un vaste réseau d'informateur, payés pour discréditer des Princes et ainsi faire bouger l'échiquier politique. Une vaste mare aux serpents, dans laquelle seuls les plus sournois parviennent à nager.

Un prince, en tant que tel, possède un rôle militaire sur une flotte ou une armée que lui attribue le Sérénissime. Il ne peut cependant en faire usage qu'en cas de guerre initié par ce dernier.

Le prince nomme généralement son héritier (le Patrice), car il est fréquent que les patriarches soient très âgés et donc susceptibles de mourir alors que la famille dispose du statut princier. Cela permet des successions moins douloureuses (patrimonialement parlant), et contribue grandement à la prospérité des assassins.

Il est bon de noter que le titre de Prince ne peut être ôté. Ce faisant, un patriarche ayant été nommé pourra continuer de bénéficier de son titre de Prince, même s'il ne bénéficiera plus des autres avantages (notamment politiques) que cela comporte.

Les Comtes et autres nobles

Les comtes forment la noblesse territoriale de la Sérénissime. Il est très fréquent que les Princes-Marchands soient issus des maisons comtales. On compte plus d'une quarantaine de familles comtales au sein de la Sérénissime.

Les comtes administrent généralement les principales villes de la Sérénissime, puisque les Princes s'occupent de la politique nationale à Albareno.

Les nobles souhaitant voir leur lignée élevée au statut de Comte peuvent le faire, en échange d'une somme considérable, avoisinant de peu le prix de formation d'une armée complète. Les autres nobles (Vicomtes et Barons, pour l'essentiel) ont des fonctions dans l'administration et l'armée mais ne possèdent jamais de terres. Les plus puissantes familles nobles prospèrent dans le commerce, en dehors de ces deux fonctions (vues avec dédain), et sont autorisées à disposer de terres en dehors du territoire historique de la Sérénissime.

Les Podestats

En dehors du monde nobiliaire se trouve les bourgeois, qui ont une influence considérable sur la tenue des villes. En règle générale, un comte seul n'est pas en mesure de gérer les importantes populations que comptent les villes de la Sérénissime, il fait donc appel à des représentants bourgeois, nommés Podestats.

Ces derniers font office de conseillers et ministres pour la noblesse. Ils gèrent la plupart des affaires que la noblesse rechigne à faire (administration, justice, armée, ...).
La plus grosse flotte de la nation, l'Armada Podestal, est théoriquement dirigé par le Podestat d'Albareno, qui officie en tant que Premier Ministre du Sérénissime. Chaque ville (et donc chaque famille bourgeoise) est contrainte de fournir à l'Armada des bateaux, des troupes ou du ravitaillement.

Le titre de Podestat est acquis après une élection au sein des villes, à laquelle participent toutes les personnes payant suffisamment d'impôt, et cela sous le contrôle du Comte. Il est bien vu de pouvoir voter, ce qui contribue à la gloire des familles bourgeoises.

Il arrive que certains Podestats soient anoblis, et permettent ainsi à leur famille d'être inscrite au Registre des Grands. On appelle ça la Consécration.


Dernière édition par Hadrios le Jeu 3 Aoû - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrios



Messages : 67
Date d'inscription : 06/05/2014

MessageSujet: La société   Jeu 3 Aoû - 8:07

La Société de la Sérénissime

La mode

La mode à la Sérénissime est très changeante, du moins, dans ses détails. Mais c'est bien dans ceux-ci que se trouve la perfection, non ?
La constante est simple : de belles et riches étoffes colorées, des sertissures, des bijoux et des accessoires (éventails, masques, sacs, ...).

Si le bas peuple ne suit pas les prédicats de la mode (car ils n'en ont pas les moyens, pour commencer), la noblesse fait généralement attention à ne pas faire d'impair en la matière. Des spécialistes sont donc engagés au sein des grandes maisons pour assurer que chacun de ses membres reste à la page. Une fonction indispensable si l'on veut continuer de graviter autour du pouvoir.

Pour les nobles, la mode actuelle tendra vers ces tenues. On note des différences en fonction de l'endroit où on se trouve à la Sérénissime, car la nation est très vaste.


Pour les paysans, les tenues sont plus classiques mais dénotent tout de même d'une certaine esthétique, en comparaison aux seigneuries-franches ou à Merkal :


Le commerce

S'il est quelque chose de sacré à la Sérénissime, c'est bien l'argent. Et celui-ci se cultive par le commerce, qui est avec le temps devenu un véritable art de vivre et d'être au sein de cette nation.
Le commerce est autorisé et encouragé pour tous et toutes au sein de la Sérénissime. Bien qu'il soit un facteur important de taxation pour celles et ceux qui s'y adonnent.

Mais que négocie t-on à la Sérénissime ?...Tout.
Les principaux produits de valeur à la Sérénissime sont, dans l'ordre : Les épices, les hautes étoffes, l'ivoire, les esclaves, les fourrures, les verreries.
On y négocie également des objets sacrés (bien qu'il soit de notoriété publique que des fausses reliques circuleraient), des objets alchimiques, des livres, cartes, ...
Il est également possible d'y faire l'achat de bateaux, de canons, d'armes à feu, d'équipage et de mercenaires. Mais ces contrats font l'objet d'une surveillance accrue de la part du Bureau des Affaires Intérieures.

Un rituel accompagne les tractations importantes, qu'elles soient diplomatiques ou commerciales. Les deux parties sont théoriquement obligées de porter des masques de parade durant les négociations. Le masque est supposé donner une caractéristique sacrée à la négociation, en plus de garantir une certaine sécurité (et anonymat) pour les contractants.
Il est dés lors très courant de croiser des hommes masqués en rue à la Sérénissime. Et la Noblesse inscrit souvent ses armoiries sur ses masques. Ce faisant, certains masques prennent une grosse valeur avec le temps (que pourrait valoir le masque d'un Sérénissime, ou d'un Prince de la Croix ?...)
À titre indicatif, seules les tractations de paix sont négociées sans masque (théoriquement).

La foi

La foi à la Sérénissime est plutôt mineure. On évoque régulièrement les dieux dans la vie courante, par de nombreuses incantations et phrases types, mais il s'agit plus d'un vocable que de réelles prières.

L'idée communément admise est que la plupart des Dieux ont quitté le Monde car ils avaient laissé aux hommes la possibilité de le diriger. Et à ce titre, la Sérénissime se considère comme digne de l'héritage des Dieux, et se sent prête à accepter la mission qu'ils ont confié aux hommes...
L'autre idée admise est que le Sérénissime est lui-même un Dieu (le Sans-Visage). Il fait donc l'objet d'une certaine adoration au sein de la nation, et en particulier du peuple. Cette adoration fait l'affaire des nobles et en particulier des Princes, qui y voient une légitimation de leur pouvoir au sein de la nation, par l'intermédiaire de son glorieux dirigeant.

On prie en particulier les dieux dits "des villes" et des "mers". Celles et ceux qui ont confié aux mortels des connaissance pour s'étendre et prospérer dans l'opulence.
Toutes les villes possèdent d'impressionnantes cathédrales en leur hommage, preuve de piété de la part de la noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guide général de la Sérénissime   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guide général de la Sérénissime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hub de rôliste :: Parties de Flo :: Pathfinder-
Sauter vers: